Borgarnes

capture-decran-2017-01-18-a-15-07-39

Nous voilà en route vers Borgarnes, nous continuons notre voyage après Glaumbaer pour retrouver de la civilisation mais aussi la fin de notre périple.

7A9A10000.jpg

Sur notre route nous avons croisé la route d’un très joli volcan du coup on s’est arrêtés pour aller le grimper et prendre un peu l’air après 2h de route. C’est impressionnant de se dire qu’un peu monter dessus et juste admirer les entrailles de la bête dont la nature a repris le dessus.

7A9A9998.jpg

Je ne peux malheureusement pas vous dire son nom, il y avait aucune carte ni tableau qui indiquait le nom de ce volcan.

Arrivés à Borgarnes c’est la tempête, il pleut énormément et il y a beaucoup de vent à tel point qu’on n’y croise pas âme qui vive.

Notre hôtel se trouve sur la route principale qui dessert la ville, on s’enregistre auprès d’une dame très sympathique qui nous demande de retirer nos chaussures une fois dans l’établissement et vu l’état de nos chaussures pleins de boue, on comprend bien pourquoi. C’est plutôt une auberge de jeunesse qui a la forme d’un hôtel, beaucoup de voyageurs sont ici et bien souvent des groupes d’amis.

 

 

On prend le temps de se pauser et de trouver un restaurant où aller manger ! Nous n’avons pas encore eu l’occassion de gouter au fameux plat viking :  » Le Hakarl « . La recette n’est pas très ragoutante mais tant qu’à être dans le pays autant s’en imprégner totalement.


Selon wikipédia:  » Le hákarl (en islandais, requin) est une spécialité culinaire islandaise à base de requin du Groenland. Comme ce requin n’urine pas, sa chair fraîche est saturée d’acide urique dont les effets sont proches de ceux de l’ivresse et est toxique ; elle peut toutefois être consommée après une longue préparation. Cette préparation consiste à enfouir la chair du requin dans le sol pendant environ six mois puis à la faire sécher dans un séchoir entre deux et quatre mois. Ce procédé permet de diminuer la concentration en acide urique de la chair de l’animal. Elle est servie en petits cubes, l’odeur d’ammoniac reste très forte. Les descriptions ne manquent pas pour relater l’expérience de sa dégustation. C’est plus une tradition culinaire islandaise qu’un plat recherché. »


 

Nous choisissons donc un restaurant qui en propose et notre choix se pose sur le restaurant très connu de Borgarnes : Englendingavik.

borgarnes.jpg

La vue de notre restaurant est tout simplement magnifique. Nous prenons le fameux Hakarl en entrée suivi en plat d’un blue ling ( ne regardez pas sa tête avant de le manger !) avec du Skyr ( fromage typique Islandaise ) et Jérôme au risotto de cabillaud et pesto.

Le serveur est très sympa, nous en profitons pour lui demander ce qu’il pense de la spécialité du requin et s’il a déjà gouté , sa réponse n’était pas des plus rassurante : » J’y ai goûté une fois, à l’école parce qu’on faisait une journée découverte et depuis je n’en ai plus jamais mangé.

IMG_20160814_214857.jpg
Hakarl

L’entrée est servie avec deux shots de vodka au cumin. Si vous vous sentez l’âme viking, faites le parce-que c’est une très mauvaise expérience à faire mais ça vous fait bien voir des islandais ! Le goût n’est franchement pas bon, on sent vraiment très fort l’odeur de la chair imbibée et la texture est très dure. Mais on y a goûté !!

Heureusement les plats arrivent rapidement pour qu’on puisse se rincer la bouche avec autre chose. ( 1er : Blue ling /  2ième : Cabillaud ) Et c’était délicieux !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :