Channel Point

Hello tout le monde !

J’ai eu la chance de découvrir un endroit privilégié dans le Territoire du Nord, bordant le Litchfield Park et la mer de Timor. Je dis bien « privilégié » parce-que c’est une communauté privée qui vit là, seulement les 20 familles les plus riches d’Australie peuvent avoir une maison et accéder aux lieux.

J’entends déjà votre curiosité : Comment as tu pu y aller? Tout simplement pour un job lors d’un enterrement de vie de garçon. J’étais avec deux autres filles, marseillaises comme moi et ça a été une expérience magique. Ca a été aussi ma première expérience seule avec des vrais australiens, et je peux vous dire que leur accent, c’est quelque chose ! Ce n’est ni de l’anglais, ni de l’américain, c’est du pur australien.

La maison appartient à l’un des hommes les plus riches d’Australie, il s’occupe d’un commerce de perles de culture qu’il revend à travers le monde.

La route pour y aller était fantastique, nous avons traversé une petite partie du Litchfield Park en 4X4, ce qui aurait du prendre 4h de route a été fait en 2h grâce à notre pilote de rallye Matt et nous avons perdu 3L d’eau chacune tellement nous flippions ! J’adore la vitesse mais quand la route ne ressemble pas à une route mais plutôt à de la terre rouge bourrée de trous, sauvage et bordé de vaches, kangourous et crocodiles, on espère ne pas tomber en panne.

Mais le plus beau c’est lorsqu’on est sortis de la voiture et qu’on a vu que la maison était bordée à la fois de la terre rouge du bush et de l’autre coté, la magnifique Mer de Timor. Nous étions bluffées tellement c’était beau, et nous étions payées pour être là, dans ce coin de paradis.

Pendant ces trois jours, nous avions juste à cuisiner et ranger puis on était libres de faire ce que bon nous semble. Mais nous avons passé le plus clair de notre temps avec eux, à parler, à en savoir plus sur l’Australie, la manière de vivre, de travailler, de se comporter dans la société et il en est ressorti que tout est vraiment différent de l’Europe, le mot stress n’existe quasiment pas, l’argent que les gens gagnent c’est parce qu’ils le méritent, parce qu’ils ont bossé extrêmement dur pour être là où ils sont aujourd’hui, il n’y a pas la place pour la fainéantise. Ils n’ont pas peur de parler salaire et les classes sociales se mélangent très facilement, lors de ces trois jours, il y avait aussi bien des banquiers, chirurgiens, avocats mais aussi chauffeurs de camion, fleuristes, paysagistes.

Lors de notre dernière soirée, nous avons eu droit à une pêche aux crabes et pour le coup nous avons pu rouler sur la plage avec la jeep du propriétaire avec en pilote Matt bien évidemment, un vrai malade ! Ca a été trois jours remplis d’adrénaline et de bonne humeur !

Je n’oublierais pas de mentionner les magnifiques couchés de soleil auquel j’ai pu assister, sans oublier la plage aux milles coquillages !

Channel Point, je ne te reverrais peut-être jamais, tu as été un rêve que je n’oublierai pas !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :